1 rue Fulvy

56100 Lorient | FRANCE

info@bluefish.fr

+33 (0)2 97 89 13 25

Suivez-nous sur

  • White Facebook Icon

© 2019 Blue Fish  | Mentions légales | Espace presse

L'actualité

BLUE FISH au congrès FREMSS

Les 4 et 5 novembre à La Coruña se tenait le deuxième Congrès organisé par l'association FREMSS, Fundación Rendemento Económico Mínimo Sostible e Social.

 

La Galice compte 4 600 navires, 38 000 marins et réalise un chiffre d'affaire de 4 milliards d'euros dans la pêche, soit 70% de la pêche espagnole. La Fondation FREMSS aujourd'hui élargie à toute la Galice a donc un rôle central à jouer pour la promotion de la pêche durable. 
Alors que le mode traditionnel de confrontation entre les pêcheurs et les institutions n'est plus efficace, FREMMS peut désormais s'appuyer sur BLUE FISH à l'échelle européenne. Cette structure "petite soeur" qui partage les mêmes objectifs que notre association à l'échelle de la Xunta de Galicia (Région Galice) a donné le ton avec force en choisissant son nom : "Fondation pour le Rendement économique minimum durable et social". Notre stratégie positive commune de promotion des bonnes pratiques est aujourd'hui entendue auprès des institutions et décideurs à l'échelle européenne, car elle permet de prendre en compte les trois piliers du développement durable, économie, social et environnement, de l'ensemble de la filière et des territoires maritimes européens.

Aux côté de Severino Ares Lago, président de FREMMS, le congrès de La Corogne réunissait les personnalités clé de la pêche espagnole et du territoire de la Galice : Alberto Nuñez Feijoo, président de la Galice ; Carlos Negreira Souto, Maire de La Corogne ; Rosa Quintana Carballo, Conseilleire milieu rural et mer de la région Galice ; Andrés Hermida Trastoy, secrétaire général de la pêche MAGRAMA... Javier Garat Pérez, secrétaire général de Cepesca ; Gonzalo González Puente, président de Fedepesca ou encore, Ernesto Penas Lado, ancien directeur de la coordination et du développement des politiques à la DG MARE.
BLUE FISH est intervenu dans le cadre des discussions sur des problématiques aussi diverses que "le secteur de la pêche avant la nouvelle PCP", "Pêche et marchés", "Pêche durable : grandes orientations", et surtout " La pêche et les moyens de communication". Cette table ronde qui réunissait notamment de grands journalistes de la presse spécialisée espagnole a mis en lumière le triste constat d'une importante perte de connaissance sur les sujets actuels du secteur de la pêche, confiés aujourd'hui majoritairement à des généralistes méconnaisseurs du secteur et souvent facilement séduits par des débats passionnels et des arguments sensationnels mettant l'opinion publique en émoi mais ne s'appuyant que rarement sur des réalités concrètes ou des faits scientifiques. L'assemblée a ainsi souligné le besoin de communiquer sur la réalité du secteur, parfois très complexe et qui nécessite une connaissance pointue et une analyse experte, ainsi que peut la donner BLUE FISH à l'échelle européenne.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Articles récents
Please reload